Adria>Société>Histoire

Histoire

1960 +

1961

Création de la compagnie aérienne charter Adria Aviopromet avec des avions DC6, achat d'un DC 9 à la fin des années soixante.

Histoire 1960

1970 +

Au milieu des années soixante-dix, l'activité principale d'Adria Airways est concentrée sur les vols charter vers des stations balnéaires populaires sur la côte Adriatique : Dubrovnik, Split, Pula et Tivat, pour le compte d'agences de voyage allemandes, britanniques, françaises et scandinaves.

Pour satisfaire la demande, Adria fait son entrée sur le marché intérieur et relie Ljubljana à toutes les principales villes de Yougoslavie.

Adria est régulièrement présente sur tous les principaux aéroports européens, et elle est réputée pour être l'une des compagnies charter les plus fiables d'Europe.

1980 +

Au début des années quatre-vingt, Adria fait l'acquisition de cinq avions modernes de type MD 80 pouvant transporter 167 passagers, et elle étend ses activités au marché international.

1983

Adria effectue les premiers vols réguliers sur la ligne Ljubljana – Belgrade – Larnaca (Chypre).

1984

Adria agrandit sa flotte en acquérant deux avions à turbopropulseurs Havilland Dash 7 de 48 places, ce qui lui permet ainsi de desservir les aéroports régionaux.

1987

Au cours des années suivantes, Adria étend son réseau de vols réguliers vers Munich, Londres et Paris. Le nombre de passagers est en croissance constante et atteint le million, le maximum étant atteint en 1987 avec 1 740 000 passagers.

Histoire 1980

1990 +

Adria s'efforce toujours d'être en phase avec les avancées technologiques qui ont lieu dans l'industrie aéronautique et d'assurer ainsi des voyages sûrs, efficaces et abordables. Alors que les avions MD 80 constituèrent la véritable percée des années quatre-vingt, Adria entre dans les années quatre-vingt-dix avec trois Airbus A320 de 168 places (premier A 320 en 1989).

Les vols charter sont saisonniers, et desservent le plus souvent des destinations touristiques de la Méditerranée.

1991

Le 25 juin, la République de Slovénie proclame son indépendance. Peu de temps après, l’Administration yougoslave de l’aviation civile, alors encore responsable de l’espace aérien slovène, interdit Adria de vol pendant trois mois en représailles politiques.

1992

À la fin janvier, Adria Airways reprend ses activités sur un marché atrophié. La plupart des destinations sur la côte Adriatique sont devenues inaccessibles, car elles se trouvent désormais sur le territoire d'états étrangers. Toute la structure opérationnelle subit donc des modifications drastiques.

Alors que les activités charter représentaient 90 % du chiffre d’affaires auparavant, ce sont les vols réguliers qui créent désormais 70 % du chiffre d’affaires.

1995

Début des vols en commun avec la Lufthansa (vols en partage de code).

Adria réduit sa flotte de 13 avions (trois Airbus A320, cinq MD 80 (quatre MD 82 et un MD 81), trois DC 9-30 et deux Dash 7) initialement destinée aux vols charters, pour s'adapter aux nouvelles conditions de marché. Elle revend ses avions MD 80, Dash 7 et DC 9.

1996

Le processus de privatisation de la société Adria Airways s’achève en mars 1996.

1998

Début 1998, Adria modernise sa flotte en l'étoffant de deux avions Canadair Regional Jet CRJ 200 LR, et fin 1998 de trois CRJ.

Adria choisit le Canadair Regional Jet, car c'est un jet économique et respectueux de l’environnement, qui offre une autonomie comparable à celle de l’Airbus A320 et permet la flexibilité sur tout le réseau de vols.

Dans les années quatre-vingt-dix, Adria ouvre de nombreuses nouvelles destinations depuis Ljubljana, principalement vers des villes européennes.

2000 +

Adria se concentre sur les vols réguliers régionaux principalement en Europe, en ajoutant constamment de nouveaux vols et de nouvelles destinations. La collaboration se renforce avec des compagnies aériennes européennes, et notamment avec la Lufthansa.

2000

Achat de quatre avions Canadair Regional Jet 200 LR.

2002

Le constructeur aéronautique canadien Bombardier Aéronautique Canada choisit Adria pour son premier centre de maintenance européen de l'avion Canadair Regional Jet. Adria réalise donc les travaux de réparation et de maintenance pour d’autres transporteurs sur tous les types d’avions CRJ. En 2005, la compagnie étend son activité aux avions de type Airbus A 320.

2004

En décembre, Adria est acceptée en tant que membre régional dans le plus important réseau stratégique de compagnies aériennes au monde, Star Alliance. Ainsi, l'objectif stratégique de la compagnie se réalise. Sa politique commerciale est clairement tracée, à savoir celle d'un transporteur opérant en réseau et offrant un service global. En 2004, Adria a transporté 885 000 passagers et généré un bénéfice de 171 000 EUR.

2005

Achat de cinq appareils Canadair Regional Jet 200LR.

2006

Location d'un Boeing 737-500. La flotte comporte alors onze avions : trois Airbus A320, sept Canadair Regional Jet (dont deux CRJ en location) et un Boeing 737-500.

2007

Location d'un Boeing 737-400. Achat de deux avions Canadair Regional Jet CRJ900.

2008

Location d'un avion Fokker 100. Achat d'un appareil Canadair Regional Jet CRJ900NextGen.

2009

Achat d'un appareil Canadair Regional Jet CRJ900NextGen.

2010

Achat de deux Airbus A319. La flotte actuelle compte 14 avions : 2 Airbus A320, 2 Airbus A319, 4 avions Canadair Regional Jet CRJ900, 6 avions Canadair Regional Jet CRJ200.

Histoire 2000